Quelle est la perception de l’assuré par rapport à l’assureur et à l’expert dans la gestion de sinistres ?

Homme qui a subi un sinistre de son véhicule

Caroline Brun, directrice de GT Motive France et Philippe Ouvrard, Président de l’ANEA, ont répondu à ces questions lors d’une interview pour autok7.

GT Motive vient de développer une étude concernant la satisfaction de l’assuré à l’égard de la gestion de sinistres, tout cela dans le cadre de l’entrée en vigueur de la loi Hamon, en 2015.

D’après les résultats extraits de l’étude, la satisfaction de l’assuré a augmenté (7,79/10 par rapport à 7,3/10 obtenu dans l’étude menée à bien en 2015). Les compagnies d’assurances ont travaillé afin de diminuer le nombre de « non satisfaits » et, en parallèle, le nombre de « très satisfaits » a évolué positivement, ce qui représente un très bon point pour les assureurs. Néanmoins, il faut rester vigilant car une partie du marché serait prête à changer de compagnie.

Par la suite, Philippe Ouvrard, Président de l’ANEA a évoqué le rôle de l’expert et son image auprès des assurés. Quant à cette question, l’étude développée par GT Motive souligne l’importance de cet acteur dans le processus de la gestion de sinistres et les nouvelles opportunités présentes dans ce domaine. En plus de la mise en place de nouvelles technologies, l’accompagnement du client reste très important.

Cliquez ici pour accéder à l’interview complète

Source : www.autok7.press (« Pour cause de sinistralité sinistrée, les experts auto doivent se tourner vers le cochon de consommateur. D’urgence ! »)

Retour

 GT Motive - A propos de Nous

Recherche

Nouveautés